You are here

Jan Hudec

Alpin

Hudec est passé à l’histoire en 2014 en devenant le premier Canadien en 20 ans à remporter une médaille olympique en ski alpin suite à l’obtention du bronze en super G à Sotchi, en Russie. L’histoire personnelle de Hudec est unique et prend naissance dans sa famille qui s’est sauvée de sa patrie, la Tchécoslovaquie en bateau alors qu’il était un jeune enfant. La carrière de ski de Hudec témoigne de sa persévérance, alors qu’il a dû se battre pour revenir à la compétition après de nombreuses opérations d’importance au genou. Il a été le premier Canadien à remporter la descente de Coupe du monde à Lake Louise en 2009 en plus de remporter une médaille d’argent aux Championnats du monde cette même année.

Meilleurs résultats

1er – Descente – Coupe du monde FIS – Chamonix, FRA (2012)
1er – Descente – Coupe du monde FIS - Lake Louise, AB (2007)
2ième – Descente – Championnats du monde - Are, SUÈ (2007)
3ième - Super G - Jeux olympiques d'hiver - Sotchi, RUS (2014)

Classements de la Coupe du monde

(2013-14)
Classement général: 34ième
Classement de descente: 24ième
Classement de super G: 11ième

About

Né (e) le : 19/08/1981
Lieu de naissance: Sumperk, Czech Republic
Résidence: Calgary, Alta.
Ville d’origine: Calgary, Alta.
Club de ski: Banff Alpine Racers
Depuis: 1999
Sponsor: Blue Goose Capital Corp., pandaHAUS

 

Taille: 6-0
Poids: 205 livres
Skis: Rossignol
Lunettes de ski: Oakley
Bottes: Lange
Bâtons: Leki
Casque: Dainese

Q & R

Surnom: Panda. Cela a commencé il y a quatre ans quand John-o s’est mis à m’appeler Panda. Je suis un peu dodu et poilu comme un panda et il semble que je sois lent et gentil, mais quand le moment de se battre arrive, je suis prêt.  Je hausse mon jeu au bon moment.

Quel est ton premier souvenir en ski? Des pleurs. J’avais 3 ans et je skiais avec ma mère en Autriche.  Je pense qu’elle croyait que je pleurais parce que j’avais froid et que je piquais une colère, mais en y repensant, je pense que les pleurs étaient dus au fait que mes bottes étaient collées à des skis de plastique sans carre et j’étais frustré de ne pouvoir faire des prises de carre. 

Quel a été ton moment le plus mémorable en ski de compétition? Remporter la descente de Chamonix en France, en 2012.

Quel a été ton pire moment en ski de compétition? J’ai chuté à de nombreuses reprises, mais je crois qu’un de mes pires moments demeure les Jeux olympiques de Vancouver de 2010.  Mes efforts étaient là et ma performance s’est avérée plutôt bonne.  J’ai haussé mon jeu d’un cran pour cet événement, mais je partais de si loin.  C’était le genre de course où le classement de départ n’était pas le bon.  Il était frustrant de se retrouver devant une telle opportunité sans avoir la chance d’en profiter vraiment. 

Quel est ou a été ton rêve olympique? Je n’en ai aucun de spécifique.  Je tente de gagner chacune de mes courses.  

Qu’elle est la meilleure chose venant du fait que les Jeux olympiques d’hiver 2014 ont lieu à Sotchi en Russie? Visiter un nouveau site et être dans un endroit différent des lieux que nous visitons normalement.  Les gens sont plutôt formidables. 

Si tu pouvais écouter une seule chanson avant le départ du portillon, quelle serait-elle? « Sound of Madness » de Shinedown.

Si tu pouvais réunir trois personnes dans le monde, vivantes ou décédées, à l’une de tes courses, qui seraient-ellesi?  Ma grand-mère du côté paternel.  Elle a été en réalité la première coureuse de ski de la famille.  J’amènerais aussi mon fils Oaklee et mon frère Phil.

Quel talent ou aptitude que tu possèdes surprendra les fans? Je joue de la batterie et j’écris. Plusieurs personnes savent que je joue de la batterie, mais peu savent que je m’adonne à l’écriture.  Je possède aussi une boutique de lunette et d’optométrie à  Calgary, AB, appelée Banker’s Vision,

S’il te restait un jour à vivre, comment le passerais-tu? Avec mon fils, nous partirions probablement en voyage sur la route. 

Si tu étais en affaires ou en formation de carrière autre que le ski de compétition, quel domaine choisirais-tu? La musique pour la passion. 

Quand je ne skie pas, vous pouvez probablement me retrouver en train de vendre des lunettes, sur ma Harley ou à jouer de la musique. 

Qu’a ta ville à offrir de meilleur? Calgary est une communauté fantastique remplie de personnes formidables.  Elle est située près des montagnes et de l’aéroport.  On ne peut demander mieux. 

Nomme la chose la plus surprenante que l’on retrouve dans ta valise quand tu voyages, explique: Des livres sur le milieu des affaires.  Je dois savoir ce qui se passe sinon survient la possibilité de perdre un investissement.   C’est une question de vie ou de mort. 

Décris-nous ton aliment ou ta boisson de prédilection pendant la saison de compétition.  Le tiramisu de Bormio, Italie, de l’hôtel Larice Bianco. Divin. 

Si tu pouvais concevoir ton propre endroit dans le monde pour une Coupe du monde, quel serait-il? En Nouvelle-Zélande, l’endroit est époustouflant. 

Où se trouve ton endroit préféré pour courser ou t’entraîner? J’adore courser à Lake Louise parce que c’est chez moi.  La foule est fantastique et il est agréable de montrer à mes amis et à ma famille ce que je fais.  Wengen, en Suisse, est aussi formidable parce qu’il y a un peu de tout.    

Si tu pouvais détenir un super pouvoir, quel serait-il? La capacité de voyager dans le temps parce qu’il semble qu’il m’en manque continuellement.   

Si tu pouvais bâtir ta maison de rêve dans le monde, où serait-elle située ? J’en construirais deux.  Une à Prague, en République Tchèque et l’autre à Calgary, AB. 

Quelle est la chose la plus drôle dont tu as été témoin chez un coéquipier lors de tes voyages? Probablement une bataille de pétards entre deux véhicules en Autriche. 

Qui admires-tu dans le sport et pourquoi? J’admire tout athlète ayant la ténacité de surmonter les obstacles venant avec le statut d’athlète professionnel. 

 

Tous les résultats

COUPE DU MONDE

Podiums
2ième – Super G – Val Gardena, ITA (déc. 2013)
2ième – Super G – Crans-Montana, SUI (fév. 2012)
1er – Descente – Chamonix, FRA (fév. 2012)
3ième – Descente – Bormio, ITA (déc. 2007)
1er – Descente – Lake Louise, AB (nov. 2007)

Résultats parmi les 10 premiers
9ième – Descente – Val Gardena, ITA (déc. 2013)
7ième - Descente - Beaver Creek, ÉU (déc. 2013)
10ième - Super G - Lake Louise, CAN (déc. 2013)
6ième - Descente - Kvitfjell, NOR (mars 2013)
10ième – Super G – Beaver Creek, ÉU (déc. 2012)
8ième – Descente – Schladming, AUT (mars 2012)
5ième – Super G – Crans-Montana, SUI (fév. 2012)
6ième – Descente – Chamonix, FRA (fév. 2012)
10ième – Descente – Kitzbühel, AUT (jan. 2012)
10ième – Super G – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2011)
4ième – Super G – Lake Louise, CAN (nov. 2011)
10ième – Descente – Kvitfjell, NOR (mars 2011)
8ième – Descente – Wengen, SUI (jan. 2009)
9ième – Super G – Val Gardena-Groeden, ITA (déc. 2007)
9ième – Super G – Beaver Creek, ÉU (déc. 2007)
8ième – Super G – Lake Louise, AB (nov. 2007)
5ième – Descente – Garmisch-Partenkirchen, ALL (fév. 2007)
7ième – Descente – Lake Louise, AB (nov. 2004)

OLYMPIQUES

Jeux olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi, RUS
3ième - Super G
21ième - Descente 

Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, C.-B.
23ième – Super G
25ième – Descente

NATIONAUX

Championnats du monde
Champion canadien – Slalom géant – Nakiska, AB (mars 2011)

AUTRES

Championnats du monde
9ième – Descente - Schladming, AUT (fév. 2013)
12ième – Super G - Schladming, AUT (fév. 2013) 
25ième – Descente – Garmisch-Partenkirchen, ALL (fév. 2011)
2ième – Descente – Are, SUÈ (fév. 2007)
7ième – Super G – Are, SUÈ (fév. 2007)
7ième – Super G – St. Mortiz, SUI (fév. 2003)