Valérie Grenier termine 6e du combiné alpin olympique

Valérie Grenier termine 6e du combiné alpin olympique

Photo Caption Canadian Press

PyeongChang, Corée du Sud (le 22 février 2018) – Aujourd'hui marquait les dernières épreuves individuelles de ski alpin des Jeux olympiques de 2018 avec le combiné alpin féminin se déroulant au centre alpin de Jeongseon et le slalom masculin au centre alpin de Yongpyong. Valérie Grenier (St-Isidore, Ontario), 21 ans, a été la meilleure Canadienne en terminant 6e tandis que Phil Brown (Toronto, ON), 26 ans, prenait la 22e place chez les hommes.

La championne du combiné alpin olympique a été la Suissesse Michelle Gisin qui a pris d'assaut le slalom pour grimper de deux positions et remporter l'or. La favorite de la course, l’Américaine Mikaela Shiffrin, a décroché la médaille d'argent en grimpant de deux positions après la descente, ce qui ajoute une autre médaille à sa médaille d’or remporté au slalom géant. C'est Wendy Holdener, la compatriote de Gisin, qui a complété le podium en décrochant le bronze pour la Suisse.

Valérie Grenier, reine de la vitesse du Canada, a tiré avantage des nombreuses descentes effectuées sur la piste pour préparer pour l'épreuve du combiné alpin et a décroché la 8e place à l’issue de la manche de descente. « Je ne m'attendais pas vraiment à voir 7e place lorsque j’ai franchi l’arrivée, mais je suis vraiment contente de ce résultat et j’ai hâte au slalom, a mentionné Grenier après sa descente. Je vais aller faire quelques descentes d’entraînement de slalom pour retrouver un rythme rapide, et j'espère juste skier de façon nette, car j'ai tendance à être trop excessive. Je veux juste faire une bonne descente et espérer que tout ira pour le mieux. »

Dans la manche de slalom, Grenier a effectué une solide descente de haut en bas, ce qui lui a permis de franchir la ligne d'arrivée en troisième position. Comme il restait de grandes skieuses à descendre, elle a regardé le reste des filles attaquer le parcours puis a remonté de deux places pour terminer son premier combiné alpin olympique au 6e rang. « Honnêtement, je suis vraiment, vraiment heureuse. Je ne peux rien demander de mieux, a souligné avec joie Grenier dans la zone des médias. « C'est incroyable de savoir que j'ai terminé 6e aux Jeux olympiques derrière tant de bonnes slalomeuses. » Lorsqu'on lui a demandé comment elle avait trouvé sa première expérience olympique, elle a répondu : « C'était incroyable, je me suis tellement amusée. Le fait que ma famille était ici a été formidable pour moi, car je me sentais tellement bien de les voir à l’arrivée et ils m'encourageaient vraiment fort. Je me suis aussi beaucoup amusée avec mes coéquipières. Ce fut génial. »

La journée a été décevante pour Candace Crawford (Toronto, ON), 23 ans, et Roni Remme (Collingwood, ON), 22 ans, qui sont toutes les deux sorties de piste pendant la manche de la descente. Crawford a pris une ligne agressive et a raté une porte après l’atterrissage. « Je suis entrée dans une section avec un peu plus de vitesse et je n'avais pas assez de direction. J'ai essayé de resserrer la ligne dans une porte double, mais j’ai me suis retrouvée dans les airs sur une bosse et je n’ai pu prendre la prochaine porte », a indiqué Crawford après la descente. Je ressors de cette expérience avec quelques points positifs sur ce parcours de vitesse. »

Remme a dû attendre un bon moment dans le portillon de départ, et la visibilité n’était pas excellente lorsqu’elle s’est élancée sur la piste. Elle attaquait le parcours quand elle a fait une faute de carre, ce qui l’a fait chuter pour glisser dans le filet de protection. « La journée ne s’est pas déroulée comme prévu. Je voulais vraiment attaquer le parcours que les autres jours puisque je prenais confiance, a mentionné Remme après sa course. J'ai beaucoup appris de cette expérience olympique. Il a fallu apprendre à s'adapter et rester mentalement prêt avec les courses reportées et les changements d’horaire, il fallait tenir compte de toutes ces informations et retrouver le même enthousiasme et l'intensité le lendemain. Ces Jeux nous ont vraiment contraints à changer notre approche mentale. »

Au centre Alpin Jeongseon, c'est le Suédois Andre Myhrer qui a remporté la médaille d'or en slalom masculin, terminant la course en 1 min 38,99. L'argent est allé au Suisse Ramon Zenhaeusern, qui a grimpé de sept places pour monter sur le podium, à seulement 34 centièmes de la première place. L'Autrichien Michael Matt a décroché la médaille de bronze. Il a grimpé de neuf places pour assurer son premier podium olympique, rejoignant son frère et champion olympique de slalom 2014, Mario Matt, en tant que médaillé olympique.

Phil Brown a été le meilleur Canadien dans cette épreuve de slalom. Brown occupait la 26e place après la première manche, ce qui le plaçait dans une excellente position pour sa deuxième manche. En tant que cinquième concurrent à s’élancer sur le parcours, il a profité d'un parcours en bon état pour se hisser au 22e rang du classement général. « Je me suis amusé aujourd'hui et c'était décevant de ne pas skier comme je le voudrais, mais je pense que c'était globalement une bonne journée, a déclaré Brown après la course. C'était très amusant de skier détendu. C'est une piste assez difficile donc il se passe beaucoup de choses en 48 secondes, mais en général c'est assez solide. »

Après un remarquable 11e rang dans le slalom géant, Erik Read (Calgary, AB), 26 ans, était motivé et déterminé à montrer au monde ce qu'il pouvait faire sur les skis de slalom. Read a bien skié la première manche, mais n'a pas été aussi solide qu'il en avait besoin, se retrouvant 23e après la première manche. Il s’est fait prendre sur une porte dans la deuxième manche et a dévié de sa trajectoire. Il a quand même terminé le parcours pour se retrouver au 29e rang. « La première manche était un parcours assez compliqué et il était difficile de vraiment pousser fort avec la neige parce que c'est très sec et qu'on ne peut pas mettre de puissance, a déclaré Read déçu dans l’aire l'arrivée. Je pris une paire de skis différente pour la deuxième manche, ce qui a un peu amélioré les choses et je me suis senti mieux, mais je savais que j’avais du retard à rattraper alors j’ai poussé et je me suis fait prendre à l'intérieur. »

Trevor Philp (Calgary, AB), 25 ans, complétait l'équipe canadienne avec une solide première manche en terminant 25e.Il était le sixième concurrent à prendre le départ de la deuxième manche, toutefois quelques erreurs l’ont fait sortir de piste. « Je n'avais pas de sensation dans la deuxième manche, mais mon idée était de pousser et de voir combien je pouvais rattraper du temps, mais ça n'a pas fonctionné aujourd'hui. »

 

Résultats complets ici combiné alpin.

Résultats complets slalom.

 

Résultats des Canadiennes en combiné alpin

6 – Valérie Grenier

DNF – Candace Crawford

DNF – Ronni Remme

 

Résultats des Canadiens en slalom

22 – Phil Brown

29 – Erik Reid

DNF Trevor Philp 

 

La prochaine épreuve de ski alpin sera l’épreuve par équipes le 23 février à compter de 21 h (HNE).

 

À PROPOS DE CANADA ALPIN

Alpine Canada Alpin est l'organisme national gérant le ski alpin, le ski para-alpin et le ski cross de compétition au Canada. Grâce à l'appui de précieux partenaires corporatifs ainsi que du Gouvernement du Canada, du programme À nous le podium et du Comité olympique canadien, Canada Alpin forme des médaillés olympiques, paralympiques, de championnats mondiaux et de Coupe du monde afin de stimuler visibilité, inspiration et croissance au sein de la communauté de ski.

  • http://www.audi.ca/
  • https://www.mackenzieinvestments.com/
  • https://solace.com/
  • http://www.hellyhansen.com/

© 2019 Alpine CanadaSite by They

Search Our Site

×