Histoire

Histoire

Alpine Canada Alpin est l'organisme national gérant le ski alpin, le ski para-alpin et le ski cross de compétition au Canada. Grâce à l'appui de précieux partenaires corporatifs ainsi que du Gouvernement du Canada, du programme À nous le podium et du Comité olympique canadien, Canada Alpin forme des médaillés olympiques, paralympiques, de championnats mondiaux et de Coupe du monde afin de stimuler visibilité, inspiration et croissance au sein de la communauté de ski.  

Canada Alpin supervise trois des sports sur neige les plus rapides et les plus excitants du Canada : le ski alpin, le ski cross et le ski para-alpin de compétition.  Chaque sport possède ses propres règles, mais chaque athlète conserve le même but : se rendre au bas de la piste plus vite que tous les autres.

Au cours du dernier demi-siècle, les athlètes d’Alpine Canada ont réalisé exactement ces innombrables médailles aux championnats du monde, médailles olympiques, médailles paralympiques, médailles des X Games et podiums de la Coupe du monde.

Voici un aperçu de quelques-uns des grands moments de fierté de Canada Alpin. Veuillez prendre note que les listes détaillées des détenteurs de médailles se trouvent au bas de la présente page.


Le ski de compétition a officiellement débuté le 20 décembre 1920 lorsque l’Association canadienne de ski amateur (ACSA) a été constituée en vertu de la Charte du Dominion. L’ACSA était composée de partenaires à part égale et regroupait le ski alpin, le ski de fond et le saut à ski. Bien que l’association ait évolué au fil du temps, l’enthousiasme et la passion pour le sport sont restés inchangés.

Même si l’année 1920 marque le début officiel du ski de compétition au Canada, le ski alpin se pratiquait déjà depuis de nombreuses années. En 1904, le premier club de ski au Canada est fondé par le Montreal Ski Club, qui exerce ses activités sur le Mont-Royal. L’année suivante, en 1905, le club déplace ses activités vers le nord au club de ski Manitou à Sainte-Agathe. Le train amène les skieurs de Montréal et des régions avoisinantes dans les Laurentides, faisant de cette région une destination de ski encore prisée aujourd’hui.

Au moment de sa constitution, l’ACSA était membre honoraire du Ski Club of Great Britain et était affiliée à l’Amateur Athletic Union of Canada, la United States Eastern Amateur Ski Association et la Fédération internationale de ski (FIS), une organisation à laquelle nous sommes toujours affiliés.

Les années 1930 ont vu l’arrivée des premières remontées mécaniques (c.-à-d. le téléski à câble) et des compétitions sanctionnées par la FIS. Les premiers Championnats du monde de ski alpin de la FIS ont eu lieu en 1931, et c’est aux Jeux olympiques d’hiver de 1936 qu’apparaissent les épreuves de ski alpin pour la première fois.

La lignée des champions de Canada Alpin débute en 1956 alors que la Montréalaise Lucile Wheeler remporte la première médaille olympique en ski alpin pour le Canada, une médaille de bronze en descente à Cortina d’Ampezzo, Italie. Deux ans plus tard, elle remportait un doublé d’or aux Championnats du monde, amorçant une tradition de l’excellence en ski qui rivalisera par la suite tous les pays du monde.  

En 1960, Anne Heggtveit devenait la première Canadienne à remporter une médaille d’or olympique en slalom lors des Jeux d’hiver de Squaw Valley, ÉU. En 1967, Nancy Greene du Canada empoche le titre au classement général en Coupe du monde à l’issue de la première saison de ce circuit en ski alpin.  Elle méritait de nouveau ce titre en 1968, l’année même où les médailles d’or et d’argent lui étaient enfilées au cou lors des Jeux olympiques à Grenoble (France) pour ses prestations en slalom géant et en slalom.  En 1999, Greene se voyait décerner le prix d’Athlète féminine du Canada du siècle par la Presse canadienne. 

Keith Nesbitt, le directeur général de l’ACSA, avait indiqué dans le cadre d’une entrevue avec un journaliste de la revue Maclean’s (décembre 1969) que les skieurs apportaient une contribution aux économies locales du pays qui était incalculable. L’article mentionnait également que le ski était devenu une obsession nationale et devançait le golf et le bowling, qui étaient jadis les sports de participation les plus populaires au Canada. 

En 1970, l’ACSA changea de nom pour devenir l’Association canadienne de ski (ACS) alors que le sport continuait à se développer et que les divisions (provinces) augmentaient la participation des organismes provinciaux. 

Dans les années 1970, Betsy Clifford, âgée de 16 ans, remportait les Championnats du monde de slalom géant. Six ans plus tard, Kathy Kreiner remportait la médaille d’or olympique en slalom géant. Aussi dans les années 70, les Crazy Canucks du Canada, Ken Read, Steve Podborski, Dave Irwin et Dave Murray, partirent à la conquête des pistes de compétition, arborant un style de course  audacieux et provocateur qui prouvait au monde entier qu’il n’était pas nécessaire d’être européen pour gagner une descente de Coupe du monde.   Ensemble, les Crazy  Canucks  ont obtenu 107 résultats de top 10 en Coupe du monde de 1978 à 1984.  Podborski détient toujours le record canadien chez les hommes de 20 podiums en Coupe du monde.

Les années 70 ont également donné naissance au mouvement paralympique (qui avait débuté après le retour à la maison des vétérans blessés de la 2ème Guerre mondiale).  Ce mouvement prit de l’ampleur dans le monde et en 1976, les premiers Jeux paralympiques étaient organisés à Örnsköldsvik, Suède.  Le Canadien John Gow avait décroché la première médaille d’or paralympique pour le Canada en slalom.   

Au début des années 80, Podborski passait à l’histoire en devenant le premier Nord-américain à remporter une médaille olympique en ski alpin masculin grâce à sa médaille de bronze obtenue en descente à Lake Placid en 1980.  Deux ans plus tard, il devenait le premier Nord-américain a gagner le titre au classement de descente en Coupe du monde.

Lors des Jeux paralympiques de 1984 à Innsbruck, Autriche, l’équipe de ski para-alpin établissait une nouvelle marque pour des Jeux, remportant cette année-là 14 médailles en ski alpin.   

Les années 80 ont été témoin des belles années des femmes en ski alpin avec Gerry Sorensen qui remportait les championnats du monde en descente en 1982 et Laurie Graham, Karen Percy et Gerry Sorensen raflant cinq médailles d’or olympiques et de championnats mondiaux combinés de 1982 à 1989.    

Le fait saillant de l’équipe féminine demeure l’exploit en 1988 de Karen Percy, originaire de Banff, AB, héroïne locale, qui remportait la première médaille canadienne des Jeux olympiques de Calgary.  L’athlète de 21 ans était revenue gagner le bronze en descente lors de la dix-septième journée de compétition puis une seconde médaille de bronze en super G quelques jours plus tard

Les années 90 ont marqué la décennie par la percée de skieurs en descente pour le Canada.  

En 1993, Alpine Canada Alpin et Ski de Fond Canada sont devenus des organismes membres de l’ACS, dont le nom a ensuite été changé, en 2001, pour Association canadienne des sports d’hiver (ACSH). Canada Alpin est toujours un fier membre de l’ACSH aux côtés d’autres organismes de sports d’hiver. Chaque organisme national fonctionne par le biais d’organismes provinciaux et de divisions régionales comprenant plus de 700 clubs, qui rassemblent plus de 97 000 membres. 

En 1992, Kerrin Lee-Gartner devenait en effet la première Canadienne à mériter la médaille d’or en descente olympique lors des Jeux d’Albertville en France.  Kate Pace emboitait le pas l’année suivante, renforçant la domination du Canada en descente en gagnant le titre des championnats du monde à Morioka, Japon.   S’enchaînait ensuite la médaille de bronze olympique en descente en 1994 d’Edi Podivinsky à Lillehammer, Norvège, le fait marquant de sa carrière de 13 années passées au sein de l’Équipe de ski alpin du Canada. Également en 1994, Melanie Turgeon, âgée de 17 ans, a fait ses débuts en remportant cinq médailles, dont deux d'or aux Championnats du monde juniors. Elle remporta la descente aux Championnats du monde neuf ans plus tard (en 2003). 

À la fin de la décennie, un nouveau sport de ski voyait le jour. En 1999, skieur X (ou ski cross) faisait ses débuts lors des Jeux d’hiver Xtrêmes à Aspen, au Colorado et mettait en vedette six skieurs coursant côte à côte sur un parcours extrême rehaussé de sauts et de virages surélevés.  Après l’épreuve, la popularité du ski cross eut un effet de poudre en Amérique du nord et en Europe pour finalement être adopté par la Fédération internationale de ski en 2002 comme l’un de ses sports de ski officiels.    

L’Équipe canadienne de ski alpin masculine entame une nouvelle ère d’excellence avec en tête le spécialiste en technique, Thomas Grandi, qui a décroché un record de neuf podiums de Coupe du monde et inspiré la génération suivante de coureurs en ski alpin.  Cette génération de skieurs sont désormais surnommés les Cowboys Canadiens.    

Les Cowboys Canadiens, François Bourque, Erik Guay, Jan Hudec, Michael Janyk, John Kucera, Manuel Osborne-Paradis, Benjamin Thomesen et Dustin Cook étaient une force sur le circuit de la Coupe du monde.  Les Cowboys ont fait de l’équipe masculine canadienne une adversaire menaçante sur la scène mondiale une fois de plus. En 2009, Kucera est devenu le premier coureur canadien masculin à remporter une médaille d'or aux Championnats du monde en descente en raflant une victoire historique à Val d'Isère en France.

Alors que les athlètes alpins raflaient les podiums en Coupe du monde, le Canada réunissait une équipe de skieurs pour viser le podium en ski cross lors des premiers Jeux olympiques du sport à Vancouver.  En 2007, le Canada dévoilait sa première équipe nationale officielle de ski cross.    

L’Équipe de ski para-alpin du Canada est passée également à l’histoire.  En 2007, Karolina Wisniewska, huit fois médaillée paralympique, devenait la première paralympienne à être intronisée au Temple de la renommée du ski canadien.  

Le Canada a dominé le monde du ski cross depuis le début de ce sport en balayant le podium masculin aux X Games de 2010 puis en obtenant la première médaille d’or olympique en ski cross féminin grâce à la victoire d’Ashleigh McIvor. 

La Britanno-Colombienne Lauren Woolstencroft a remporté cinq médailles d’or aux Jeux paralympiques de 2010, devenant ainsi la première femme à décrocher autant de médailles lors des mêmes Jeux. Elle a ensuite pris sa retraite après avoir récolté 10 médailles paralympiques.

L’année 2011 a également été une année mémorable pour le ski de compétition au Canada. Chris Del Bosco et Kelsey Serwa ont remporté l’or aux Championnats du monde de ski cross à Deer Valley, aux États-Unis, et le coureur alpin Erik Guay a remporté la descente des Championnats du monde de Garmisch-Partenkirchen, en Allemagne.

La même année, Chris Williamson (Markham, ON) est entré dans l’histoire des sports para-alpins à Arta Terme, en Italie, en montant sur le podium de la Coupe du monde du CIP (Comité international paralympique) pour la 100e fois de sa carrière.

De 2012 à 2020, les athlètes de Canada Alpin ont remporté des globes de cristal, des médailles olympiques et plusieurs courses de la Coupe du monde. 

Cette ère a débuté de manière spectaculaire en 2012 lorsqu’Erik Guay, Jan Hudec et Ben Thomsen ont terminé respectivement 1er, 3e et 5e de la descente de la Coupe du monde de Chamonix, en France. Il s’agissait du meilleur résultat chez les hommes depuis qu’Ed Podvinsky et Cary Mullen avaient terminé 1er et 2e en 1994. Du côté féminin, Erin Mielzynski remporta la médaille d’or du slalom d’Ofterschwang, en Allemagne, devenant ainsi la première Canadienne à remporter une Coupe du monde de slalom depuis plus de 40 ans.

Depuis 2012, les athlètes canadiens ont également remporté d’énormes succès en ski cross : Marielle Thompson a gagné le globe de cristal à trois reprises et Kevin Drury est devenu le premier Canadien à remporter le globe de cristal masculin en 2020. Au cours des deux derniers Jeux olympiques, l’équipe a également remporté cinq médailles olympiques, dont l’or pour Thompson, Brady Leman et Kelsey Serwa de même que l’argent pour Serwa (2014) et Britt Phelan (2018). En équipe, le Canada a remporté la Coupe des nations à huit reprises, dont quatre fois depuis 2012. 

En ski para-alpin, neuf skieuses et skieurs canadiens, dont Josh Dueck, Caleb Brousseau, Kimberly Joines, Kurt Oatway, Alex Guimond, Alana Ramsay, Chris Williamson, Mac Marcoux et Mollie Jepsen, sont montés sur le podium au cours des deux derniers Jeux paralympiques. Jepsen a fait la une des journaux aux Jeux de Pyeongchang en 2018 en s’imposant de façon éclatante sur la scène internationale en récoltant quatre médailles, dont une médaille d’or. Mac Marcoux et ses guides ont également incarné le succès en remportant cinq globes de cristal depuis 2014. En 2020, après avoir pris sa retraite, Josh Dueck (qui a remporté deux médailles aux Jeux paralympiques de 2014) a été nommé chef de mission du Canada dans le cadre des Jeux paralympiques de 2022 à Pékin, en Chine. 

Alors que les Canadian Cowboys amorçaient la fin de leur carrière, Erik Guay est monté deux fois sur le podium aux Championnats du monde de 2017 à Saint-Moritz, en Suisse, en gagnant l’or au super-G et l’argent à la descente. Erik et son compatriote Manuel Osborne-Paradis, qui a remporté le bronze à ce super-G le jour de son 33e anniversaire, sont entrés dans l’histoire en devenant les seuls skieurs canadiens à être montés sur le même podium lors d’une épreuve de Championnats du monde de ski alpin. 

Depuis 2012, la passation du flambeau s’est opérée au sein des équipes canadiennes à mesure que les vétérans ont laissé place aux jeunes skieuses et skieurs sur le circuit de la Coupe du monde. Nos athlètes prometteurs sont nombreux à avoir été témoin des succès passés du Canada et inspirés par leurs héros, qui les guident maintenant vers la gloire à venir. 


File Description Download
Médaillés Olympiques de Canada Alpin pdf (135 KB)
Médaillés des championnats du monde fis de canada alpin pdf (144 KB)
Médaillés paralympiques de canada alpin pdf (159 KB)
  • https://www.mackenzieinvestments.com/
  • http://www.hellyhansen.com/

© 2021 Canada AlpinSite créé par They

Recherchez notre site

×